Bimstr,Mediatude, Anti-Coach Thierry Pat : des pages Facebook originales

Bimstr, Mediatude, Anti-Coach Thierry Pat

Bimstr, Mediatude, Anti-Coach Thierry Pat sont devenues au cours des derniers mois des pages Facebook très sollicitées. Par exemple, Bimstr est devenue un espace digital de référence pour la communication des artistes musiciens au Cameroun. Par analogie, Mediatude est un relais des médias traditionnels  (radio, presse écrite, Tv) sur Facebook. Entre autres faits, Anti-Coach Thierry Pat s’est constituée en opposante farouche à une page dénommée Coach Thierry Pat acquise aux causes féministes.

La particularité de ces pages est leur singularité. Elles se sont rapidement différenciées des modèles d’animation classiques sur Facebook. Chacune d’elles a créé son style d’animation avec un langage qui s’adapte à ses abonnés. Bimstr, Mediatude, Anti-Coach Thierry Pat peuvent être considérées comme des cas d’école autour du social media management et community management au Cameroun.

Comment observe-t-on cette singularité?

Nous allons apprécier quelques statistiques que nous avons produites au moyen d’outils professionnels sur chacune des pages.

Ces statistiques ont été collectées au cours des 30 derniers jours (11-03-2019 au 09-04-2019).

  • L’audience 

L'audience Bimstr, Mediatude et Anti-Coach Thierry Pat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On remarque que ces pages n’ont pas un nombre très élevé de fans. Certaines pages au Cameroun ont étrangement 17  ou 21 millions d’abonnés. Ceci n’est pas un indicateur fiable de la vitalité d’une page Facebook. Nous allons le voir plus bas.

  • La croissance de l’audience 

La croissance de l'audience Bimstr, Mediatude, Anti-Coach Thierry Pat

 

 

 

 

 

 

 

 

Au cours des 30 derniers jours, on voit une augmentation du nombre de fans. Ceci est remarquable car il n’y a pas eu de recours aux contenus sponsorisés.

  • L’engagement 

L'engagement Bimstr, Mediatude, Anti-Coach Thierry Pat

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est à partir d’ici qu’on commence à apprécier le dynamisme de ces pages. Par exemple, Mediatude a un engagement de 58 014 supérieur même à son nombre d’abonnés. Le constat est le même pour Anti-Coach Thierry Pat. En rappel, l’engagement est le nombre de réactions (likes, commentaires, partages) enregistrées sur une page.

On peut voir ci-dessous les contenus qui ont suscité les plus grands taux d’engagement au cours des 30 derniers jours.

Top posts Bimstr, Mediatude, Anti-Coach Thierry Pat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Les sentiments générés 

Les sentiments générés Bimstr, Mediatude, Anti-Coach Thierry Pat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces pages suscitent en moyenne un sentiment positif chez leurs abonnés. Ceci laisse entrevoir une gestion cordiale et des publications alignées sur les sensibilités de leurs fans.

  • Le nombre d’utilisateurs Facebook atteints par ces pages par jour

Le nombre d'utilisateurs Facebook atteints par ces pages par jour

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans recours aux publications sponsorisées, leurs résultats sont  surprenants. Cette situation se justifie par la création de vraies communautés de fans qui deviennent des ambassadeurs de ces pages.

  • Le nombre de vues journalières de leurs publications

Le nombre de vues journalières de leurs publications

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est tout aussi impressionnant. En particulier,  les publications de Bimstr sont vues plus d’un million de fois par jour sur Facebook.

  • Nombre moyen de publications par jour 

Nombre moyen de publications par jour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes ces pages sont au-delà du nombre minimum de publications recommandé par jour (4) sur Facebook. Cette intense activité accroît la  portée de leurs pages.

  • Mots clés autour des commentaires 

Mots clés autour des commentaires

 

 

 

 

 

 

 

Sur la page Bimstr, les mots comme Jovi et Bimstr ont été très récurrents dans les commentaires.

Quant à Mediatude, Équinoxe et Cameroun sont des mots fréquents dans les commentaires.

Les termes homme et femme ont une grande occurrence dans les commentaires sur Page Anti-Coach Thierry Pat.

 

Quelles sont les implications pour Bimstr, Mediatude et Anti-Coach Thierry Pat ?

  • Des espaces de choix pour les annonceurs 

L’avantage de ces pages est l’existence de communautés de fans autour d’elles. Aujourd’hui,  l’algorithme de Facebook met en avant une publication si elle génère des interactions.  Donc, il est préférable de communiquer sur Bimstr que sur une page qui a un million d’abonnés mais dont l’essentiel n’est pas fan.

Malheureusement, les annonceurs se limitent encore au nombre d’abonnés d’une page pour décider d’y communiquer. Les données liées à l’engagement, l’audience sur Facebook et le nombre d’impressions  (vues) doivent être intégrées à  la prise de décision.

  • La possibilité de réunir un grand nombre de personnes pour des événements physiques

L’interaction favorise la proximité entre les abonnés et la page. Ainsi, il est possible pour Mediatude d’organiser les Awards des médias en moins de deux années d’existence. Bimstr convie facilement ses supers fans à des rencontres. Anti Coach Thierry Pat peut proposer  dans un avenir proche  des talks sur la vie de couple ou même des rencontres entre célibataires du style Meetic.

Au regard de ce qui précède, nous constatons que de nouveaux modèles d’affaires peuvent être crées à partir de simples animations sur Facebook. L’animation style Bimstr,  Mediatude,  Anti-Coach Thierry Pat doit pouvoir inspirer nos entreprises.

Malheureusement, elles se limitent le plus souvent à poster des messages et des affiches ou à répondre aux abonnés. Cependant, la tendance est à l’organisation des challenges,  des jeux concours, des Awards, aux blagues, aux témoignages, à un style de langue simple comme le font bien Bimstr,  Mediatude, Anti-Coach Thierry Pat.

Auteur : Josias MIAMDJO, consultant en marketing & stratégies.

Articles similaires :

Comment trouver un vrai influenceur Web au Cameroun ?

Le social commerce : avenir du e-commerce au Cameroun ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *