Les championnats de football Camerounais désormais joués sous forme de poules : un coup dur pour leur promotion.

championnat de football Cameroun

Le Cameroun est  qualifié de terre de football en Afrique. Jadis, sa notoriété et son image ont été en partie construites sur le continent africain à travers des trophées de vainqueur de la ligue des champions (Oryx, Canon, Union). Plus loin, le pays s’est vu connaitre à grande échelle dans les années 90 grâce aux bonnes prestations des lions indomptables à la coupe du monde de 1990 en Italie.

Le football est ainsi devenu un atout majeur pour la promotion de l’image du Cameroun à l’international (tourisme, investissement, relations internationales…). Cependant, depuis deux décennies, les championnats de football locaux perdent en estime auprès du public, des médias, des mécènes, sponsors…

Avec l’avènement de la professionnalisation, il y’avait beaucoup d’espoirs quant à un nouvel essor des championnats de football camerounais. Cependant, il est à déplorer actuellement : de nombreuses tensions de management au sein des clubs, les stades vides, les joueurs au statut peu reluisant, l’arrêt subit des championnats d’élites en pleine saison pour des raisons financières, les incompréhensions au sein de la ligue professionnelle de football…

Cette situation peut expliquer l’échec régulier des clubs camerounais lors des grandes compétitions africaines.

Pire, le retrait de la coupe d’Afrique des nations de 2019 au Cameroun a encore terni l’image de la destination Cameroun.

Malgré ces constats déplorables, il vient de s’ajouter une regrettable  forme d’organisation des championnats de première et seconde divisions du Cameroun. Pour la saison 2019, les équipes de première division seront organisées en deux poules de neuf équipes et celles de seconde division en deux poules : l’une de 8 équipes et l’autre de 7 équipes. Pour désigner les champions, il s’en suivra une sorte de play-offs regroupant les trois premiers de chaque poule.

Il apparaît donc la réduction du nombre de matchs, du nombre de déplacements des équipes et de leurs supporters. Ceci va forcément conduire à une baisse de la faible attractivité actuelle des championnats locaux. Il sera difficile de les vendre auprès :

  • des médias car peu de matchs joués et calendrier encore incertain ;
  • du public à cause de la qualité du spectacle (des joueurs sont restés des mois sans pratiquer depuis la fin de la saison), la qualité des infrastructures, les maigres actions de communication faites par les clubs épuisés ;
  • des sponsors en raison du nombre réduit de matchs, du grand public absent, une diffusion Tv irrégulière…

La valorisation marketing de nos championnats reste une opération très difficile. Vous ne pouvez pas vendre régulièrement un produit mal conçu. Il est urgent de bâtir des championnats de qualité avec des équipes professionnelles. Les infrastructures réalisées pour le compte de la coupe d’Afrique des nations sont une opportunité pour une véritable mise à jour.

Nous espérons que la saison 2019 se passera sans aucune interruption subite et que cette organisation sous forme de poules sera abandonnée dès 2020.

  Lectures utiles :

https://fr.starafrica.com/football/articles/championnats-camerounais/

http://www.cameroon-info.net/article/cameroun-footballchampionnats-professionnels-voici-la-nouvelle-formule-a-deux-poules-332850.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligue_des_champions_de_la_CAF#Palmar%C3%A8s_par_nation

http://www.lionindomptable.com/2018/12/31/2018-annee-de-deboires-pour-le-football-camerounais-tome-1/

http://cameroun24.net/actualite-cameroun-Cameroun___Splendeurs_et_d_C3_A9boires_du_football_f_C3_A9-2-2-16555.html

https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/SportsArchive/Arr-t-des-championnats-mis-en-cause-Me-Happi-monte-au-cr-neau-442943

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *