fbpx

Débat autour de la durée des spots Tv au Cameroun

Débat autour de la durée des spots Tv au Cameroun

Cet article vient à la suite d’une publication de la page Facebook Mediatude. Elle mettait en exergue le mécontentement  de Walter AZIATI envers la chaîne Canal 2. 
En effet, cette chaîne ne diffuse pas des spots Tv de plus de  30 secondes. Elle recommande aux annonceurs d’adapter leurs publicités Tv au standard international : au maximum 30 secondes. 

Selon le communicant Walter AZIATI, cette situation est très  déplorable. Il invite même Canal 2 à cesser cette pratique. 

Les arguments de Walter AZIATI 

D’après lui, la durée des spots Tv doit être corrélée au niveau d’alphabétisation et au comportement des cibles. 

En premier lieu, il estime que les camerounais comprennent difficilement les spots Tv réalisés en français et anglais. En 30 secondes, peu de personnes comprennent la langue parlée et l’essentiel du message. 

Ensuite, les pauses publicitaires sont des moments où les femmes profitent pour aller contrôler la cuisson de leurs mets ou pour nettoyer leurs nourrissons. 

Enfin, ce dernier pense que Canal 2 copie le modèle français. Il juge incohérent de se figer aux normes internationales. Canal 2 devrait suivre l’exemple de Crtv, Vision 4 et Vox Africa qui diffusent des spots Tv de 45 secondes. 

Notre appréciation de ce débat autour des spots Tv au Cameroun 

A première vue, on peut s’attarder sur l’adaptation des spots Tv au contexte local. Nous ne devons pas nous accrocher à des normes qui ne reflètent pas nos réalités locales. 

En revanche, il est trop facile de critiquer sans aucun fondement scientifique. Nous déplorons avec insistance ce comportement le plus souvent observé chez certains communicateurs au Cameroun. 

Les arguments avancés plus haut ne se basent sur aucune étude. Comment peut-on dire en 2019 que les camerounais sont majoritairement analphabètes?  D’après l’Unicef, le taux d’alphabétisation des adultes au Cameroun est de 71,3% (période 2008-2012). 

Plus loin, le plaignant décrit le comportement des femmes au cours des expositions aux spots Tv. On a encore une description uniquement empirique. 

Malheureusement, nous ne pouvons pas valider une telle démarche. Dans les pays pris en référence, de nombreuses études sociologiques,  psychologiques, économiques et marketing ont conduit à l’adoption d’un format recommandé de spot Tv. 

Au Cameroun, nous n’avons pas encore fait de telles études. Alors, il est incohérent de proposer des mutations fondées sur nos perceptions individuelles. 

En adoptant une démarche raisonnée, nous devons d’abord nous adapter aux normes en vigueur. Par la suite, il nous incombe de mener des études sérieuses sur la question. Elles justifieront un plausible plaidoyer.

Article similaire :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *