fbpx

La fermeture des espaces commerciaux le jour de fête de l’unité au Cameroun

fermeture des espaces commerciaux le jour de fête de l'unité au Cameroun

La date du 20 mai marque le jour de la fête de l’unité nationale au Cameroun. C’est le moment où le peuple et l’armée se mettent ensemble pour magnifier leur appartenance à la nation camerounaise. Ainsi, ce jour est décrété férié et chômé afin de permettre à tous les camerounais de célébrer leur unité. 

Cependant, on assiste à une fermeture générale des espaces commerciaux dans la ville de Yaoundé. Les commerçants et les gestionnaires de grandes et moyennes surfaces sont appelés à ne pas ouvrir leurs portes ce jour. Il est donc difficile d’effectuer des transactions commerciales le jour de la fête de l’unité. 

La fermeture des espaces commerciaux entraîne une faible participation à la fête de l’unité 

Nous jugeons que cette pratique contribue beaucoup à la faible participation des citoyens aux festivités. Les espaces commerciaux jouent un rôle capital pour la réussite des fêtes populaires. On ne peut pas  imaginer un jour de Noël où la quasi-totalité des espaces commerciaux sont fermés.

En principe, des points de vente  comme les restaurants, les buvettes peuvent accueillir de nombreuses personnes qui s’y rassemblent pour voir le défilé militaire et civil. Après, elles peuvent s’adonner aux réjouissances. Malheureusement, les citoyens sont contraints à rester chez eux. Ils ont du mal à se regrouper pour organiser leurs petites fêtes. 

Une mesure inadéquate pour un pays en voie de développement

Les activités commerciales sont l’un des piliers du développement économique d’un pays. Il est très peu concevable qu’elles soient suspendues. Le 20 mai est le seul jour de l’année au cours duquel  les points de vente sont fermés. On peut bien se demander ce qui motive cette décision. Quel est le bien-fondé ? 

Nous pouvons nous tromper sans ces réponses. Toutefois, la logique voudrait que la suspension de toute activité commerciale n’intervienne qu’en cas d’insécurité. Le jour de fête de l’unité marque plutôt une célébration. Pourquoi ralentir nos activités économiques à l’occasion d’une fête populaire ? Ne devons-nous pas profiter de cette occasion pour créer un grand mouvement de consommation ?

Article similaire :

 

Laisser un commentaire