fbpx

De 764 à 2564 entreprises alimentaires en 10 ans au Cameroun.

industrie agroalimentaire

C’est au cours de la présentation  du ministre des mines, de l’industrie et du développement technologique  ( MINMIDT) à l’occasion du conseil de cabinet du premier ministre, le 28 mars dernier, que l’annonce à été faite. Depuis 2009, on observe une multiplication des entreprises alimentaires au Cameroun. De plus en plus, elles s’investissent à la transformation industrielle.

Ainsi, nous assistons progressivement à l’éclosion de l’industrie agroalimentaire au Cameroun. Il nous convient alors de présenter quelques produits agroalimentaires camerounais récemment mis sur le marché.

1- Kilichi 4.0

Kilichi 4.0

 

 

 

 

 

Le Kilichi est un produit du terroir qu’on retrouve dans la partie septentrionale du pays. Il est constitué de lamelles de viande de bœuf assaisonnée à la pâte d’arachide et/ou au piment. Par la suite, elle est séchée au soleil. Kilichi 4.0 est une marque qui modernise ce produit en lui octroyant un packaging. Ainsi, cette innovation favorise une plus longue durée de conservation et de mobilité du Kilichi.

2- Sanzo’o confiture

Sanzo'o confiture

 

 

 

 

 

Il est à constater l’originalité du conditionnement. Le pagne et les ficelles mettent déjà en avant les pratiques traditionnelles  de revêtement des mets à forte valeur symbolique.

3- Miondonini

Miondonini

 

 

 

 

 

 

C’est une marque de pâtes alimentaires à base de farine de manioc et de niébé. On y voit un plaidoyer pour l’utilisation des farines locales (maïs,  manioc, patate) au Cameroun.

4- Kenza Market Pâte d’arachide

Kenza Market Pâte d'arachide

 

 

 

 

 

 

 

 

Le plus souvent, les ménages achètent des arachides dans les marchés pour les faire griller et écraser par la suite. C’est un long processus pour l’obtention de la pâte d’arachide. Ici, on a une solution pratique et qui offre un gain de temps considérable aux ménages.

5- Gary Light

Gary Light

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons une marque de boissons à base de semoules de Tapioca enrichie aux fruits, légumes et épices. Une boisson assez complète sur le plan nutritionnel.

6- Za’a ananas

Za'a ananas

 

 

 

 

 

 

 

 

Une marque qui se positionne progressivement dans les grandes et moyennes surfaces au Cameroun. C’est du jus d’ananas extrait naturellement sans aucun additif.

7- Deli coconut chips

Deli coconut chips

 

 

 

 

 

Ce produit est nostalgique. Il rappelle les tendres moments de l’enfance de nombreux camerounais. A la sortie des classes, les coconut étaient vendus aux écoliers. Ces derniers prenaient beaucoup de plaisir à les déguster. On peut bien renouer ce plaisir d’antan avec les différentes saveurs de Deli Coconut Ships.

8- La farine de plantain Melina Foods

La farine de plantain Melina Foods

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est bien possible de faire les pâtisseries avec la farine de plantain. Désormais, nous avons Melina Foods. C’est aussi une très belle initiative car nous importons assez de farine de blé au Cameroun. Melina Foods se positionne comme un substitut ou un complément à la farine de blé.

9- Le vin au miel E.K GRACE

vin au miel E.K GRACE

 

 

 

 

 

 

 

Comme son nom l’indique, il s’agit du vin au miel. Nous sommes a face à  une innovation de rupture.

10- Vin rouge D’HIBIS

vin rouge D'HIBIS

 

 

 

 

 

 

Ça peut surprendre à  première vue.  Cependant,  c’est bien vrai. On produit du vin rouge de qualité  au Cameroun. C’est une avancée importante.

Nous avons juste sélectionné quelques nouveaux produits agroalimentaires des entreprises alimentaires locales. Cet effort de production est à soutenir. Cependant,  Il est à déplorer la faible disponibilité de ces produits dans les surfaces de vente, les prix quelque fois élevés et un nombre réduit d’efforts marketing et communicationnels.

Auteur : Josias MIAMDJO

Lecture utile :

https://www.investiraucameroun.com/agro-industrie/0104-12410-l-industrie-alimentaire-au-cameroun-a-connu-une-forte-hausse-en-passant-de-764-a-2-564-entreprises-au-cours-de-la-derniere-decennie

Articles similaires :

Les camerounais ne consomment pas local : une assertion fausse.

Théories et concepts autour du made in ou pays d’origine d’un produit

 

Laisser un commentaire