“Parler en public” selon Brice MAKATH

Parler en public, Brice MAKATH

   Si les artistes sont souvent les voix des sans-voix, c’est parce que les artistes s’expriment pour ceux qui ne le peuvent pas. Car s’exprimer c’est extérioriser une pression. Parler en public c’est donc décompresser, déstresser.

   Parler est une façon de s’exprimer et quoi de mieux que de parler en public pour non seulement se libérer, mais aider les autres qui doivent être aussi des sans-voix pendant votre discours, car vous leur apportez une information. Cependant cela requiert de la préparation, du talent, et du courage ; mais il faut bien commencer quelque part : parler. Voici quelques points qui vous aiderons à mieux parler en public.

  • Soyez motivé lorsque vous devez parler en public.

   Vous devez le vouloir. Si vous avez une bouche, et que vous respirez sans dysfonctionnement physiologique, vous êtes capable de parler. Mais personne ne peut vous forcer à parler en public. Vous devez le vouloir. Dites-vous ceci : vous êtes utile à la société, important, et capable. Si vous voulez, vous pouvez. Et vous en avez le droit. Parler n’est pas réserver à quelques personnes, parler n’est pas un luxe… C’est un pouvoir que vous avez ; utilisez-le.

  • Préparez-vous avant de parler en public.

    Bien, vous êtes motivé, vous le voulez bien, et vous savez que vous pouvez. Alors préparez-vous. Car il n’y a pas de magie, sinon c’est le travail. Nous y reviendrons, mais pour se préparer, il faut maîtriser votre sujet, faire des recherches, il n’est pas proscrit de prendre des notes. Plus vous bosser sur un sujet, plus vous êtes aptes à vous exprimer à ce propos. Préparez-vous et parlez de votre sujet dans des débats autour de vous. Habituez-vous à parler autour de vous, mais avec un langage soutenu et distingué, quitte à ce que cela fasse taire certains qui ne veulent pas de ce niveau. C’est à vous de donner le ton, et ça tombe bien si vous avez fait des études supérieures. C’est aussi comme cela que vous vaincrai le stress, en ayant pris l’habitude de parler.

  • Parlez

    Vous êtes prêt ? Alors parler, et parlez franchement. Attention, parler avec des amis, ou des collègues autour d’un pot, ce n’est pas pareil que de parler devant un auditoire ou en réunion. Le public est à priori plus grand. C’est tombe bien, vous avez un autre pouvoir, celui de regarder sans voir. Regardez le public, mais ne voyez pas les visages particuliers de certaines personnes ; c’est une technique peu connue des orateurs. C’est ainsi que l’on est capable de sourire avec même ceux qui viennent avec des visages crispés à une communication, et cela les force à changer. Balayer régulièrement l’auditoire avec votre regard, soyez élégant, c’est ça l’éloquence. Inutile de rappeler que l’habit fait très souvent le moine dans un exercice d’art oratoire. Parlez bien et de manière organisée.

  • Taisez-vous

    Oui, vous savez déjà parler… Maintenant apprenez à vous taire. Parce que les autres doivent aussi s’exprimer et donc extérioriser leur pression. Donc, marquez des pauses dans votre expression, jouez avec les intonations, le regard, le sourire, les gestes. Permettez qu’il y ait des questions, permettez qu’il y ait collaboration du public par des interjections, des rires et fous-rires, des applaudissements, des hululements, des vociférations, et à ces moments vous devez vous taire quelques secondes et rendre honneur au peuple ; parce que bon sang, nous prônons la démocratie.

Vous êtes prêt ; adaptons donc cela à un sujet et un auditoire !

Brice MAKATH, Coach en Motivation – Communication.

 

En savoir plus sur Brice MAKATH : https://www.facebook.com/pg/MLehic/about/

2 thoughts on ““Parler en public” selon Brice MAKATH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *